«

»

avr 25

Télécommande IR et FreeBox V6 : Solution 3 (pour bientôt)

Comme vous avez pu le voir dans les commentaires des précédents articles à ce sujet, Jean Paul travaille lui aussi sur un montage afin de résoudre le problème du manque de récepteur IR sur la FreeBox V6

 

Celui-ci m’a fait part de son travail.

 

Tout d’abord, il faut savoir que sa solution est complètement « Home Made », c’est a dire qu’il n’a pas travaillé a partir de carte de type Arduino ou équivalent, il a entièrement désigné son montage.

 

Retrouvez ci dessous les explications que Jean Paul m’a données sur son montage.

_________________________________________________

L’idée est de faire un montage qui peut être programmé sous environnement arduino, qui reste réalisable par un hobbyiste (pas de circuit imprimé double face, pas de composants montés en surface), pas cher, pas gros, qui n’est pas cantonné à l’interfaçage avec la freebox… Et si en plus il pouvait être joli ;-)

 

J’essaie de faire une sorte de « tiny-uino » maison donc en plus du portage vers un nouveau µC (ATTiny85) j’embarque en plus le portage vers une librairie arduino et c’est plus compliqué (en tout cas pour moi).

 

 

A l’étape 5, le µC n’est pas sur le circuit, il est sur le breadboard qu’on voit à l’étape 7, pour se faire programmer par l’arduino (j’attends un programmateur USB de eBay, en attendant je fais comme décrit  ICI,  et ça fonctionne). Le programme de test alterne l’allumage des 2 leds quand le montage est alimenté (étape 8), pas de quoi en faire un fromage, mais au moins ça valide une partie du hard.
Reste donc le portage de v-usb, et après je reprend le code Arduino du proto et c’est bon.
Ah oui, aussi le récepteur IR n’est pas monté non plus, il doit s’enficher sur les 3 pins devant (je veux pouvoir monter autre chose à la place, une thermistance pour mesurer la température, ou une LDR pour mesurer la lumière ambiante, ou n’importe quoi d’autre, j’ai choisi exprès une pin qui fait ADC pour pouvoir soit mesurer un niveau logique, soit une tension.

J’ai finalement réussi à compiler le tout dernier driver v-usb au sein d’une librairie arduino.
En revanche, cela ne fonctionnera pas tant que je ne peux pas flasher mon ATTiny pour changer les réglages usine des fuses (pour économiser un quartz, on utilise l’oscillateur interne du µC, qu’on calibre ensuite à 16,5MHz +/- 1% en utilisant l’horloge USB, et pour ça, il faut changer l’état des fuses).
Malheureusement, j’ai l’impression (mais je n’en suis pas sûr) que changer l’état des fuses nécessite un programmateur HVSP (High Voltage Serial Programmer, qui envoie du 12v sur le µC), et ni le programmateur que j’ai commandé sur eBay, ni un hack à base d’arduino ne permettent de faire ça, et je n’ai pas ce qu’il faut pour essayer d’en faire un moi même. Si quelqu’un peut m’expliquer comment programmer les fuses bits d’un ATTiny85 avec un arduino, je suis preneur!
Résultat des courses, j’ai commandé chez Lextronic une carte AVR-Dragon qui me permettra de faire ça (j’en ai besoin de toutes façons), en attendant, c’est chômage technique jusqu’à au moins le week end prochain.
J’en ai aussi profité pour commander 2 AVR-Sticks à 9€, en ajoutant le récepteur IR et en changeant le pgm, il permettront de faire la même chose que mon montage, mais plus facilement.
D’ici là Thomas aura surement publié une solution à base de Teensy, mais comme ça on aura l’embarras du choix ;-)

 

Dans tous les cas, on se retrouve aujourd’hui avec deux grands axes de solution:

  • Une solution réseau (Ethernet ou wifi), qui a l’avantage d’être complètement fonctionnelle (bien qu’un peu lourde) parce qu’elle s’appuie sur une API http officielle de free
  • Une solution USB plus légère, qui émule un clavier, mais à qui il manquera toujours quelques touches (parce qu’elles sont absentes de la page de codes keyboard du protocole USB HID)
A chacun de faire son choix, en fonction de ses besoins, de la localisation des ses boitiers server et player, de ses compétences techniques, et… de son porte-monnaie!
En ce qui me concerne, l’objectif est plutôt didactique, donc ce ne sera certainement pas la solution qui conviendra au plus grand nombre.

_________________________________________________

 

Comme vous avez pu le voir les explications sont assez technique, mais le montage ne semble pas très compliqué a réaliser pour peut que l’on ai le matériel nécessaire a la réalisation du circuit imprimé

J’attend donc impatiemment de savoir ce que cela va donner